En 1998, le rapport n° 439 du Sénat juge nécessaire de focaliser les efforts sur le GNV



Le 19 novembre 1997, le Sénat a décidé la création d'une commission d'enquête pour engager une réflexion sur l'avenir de la politique énergétique française et y contribuer. Par cette décision, le Sénat a manifesté le souhait d'examiner tous les aspects de la politique énergétique de notre pays, afin de mener une réflexion prospective sur l'avenir d'un secteur vital pour notre économie et de déterminer la nature et la réalité des solutions susceptibles d'être mises en place et de constituer les composantes de la fourniture d'énergie dont la France a besoin.

Dans le chapitre II-I-D-4 du rapport de cette Commission d'enquête, le Sénat a jugé nécessaire de focaliser les efforts du le GNV. Dans ce chapitre, les qualités environnementales incontestables du GNV sont déjà soulignées et ce carburant apparaît, dans un premier temps, à privilégier pour les flottes captives avant d'envisager une diffusion élargie aux voitures particulières.

Le rapport est consultable en cliquant sur le lien ci-dessous :

Vendredi 31 Mai 2013
Gilles DURAND
Lu 363 fois

Historique | Présentation | Véhicules | Le GNV dans le monde | Atouts | Réglementation | Evènements | Réalisations | Stations GNV


Inscription à la newsletter

Recherche

Derniers tweets