Le GNL dans le transport, quel potentiel pour la filière ? Eclairage des experts de l'IFPEN.



Le 11 février 2016, l'IFPEN a organisé son colloque annuel "PANORAMA" sur le thème "Innovation et changement climatique : rôle et place de l'industrie du raffinage". Outre les interventions des orateurs, des notes de synthèse rédigées par les experts d'IFPEN apportent un éclairage sur les principales problématiques scientifiques, technologiques, économiques et industrielles des secteurs de l'énergie, des transports et de l'environnement. L'une de ces notes, rédigée par Louis Jordan, traite du potentiel du carburant GNL pour le transport maritime, routier et ferroviaire.

Le gaz naturel liquéfié (GNL), compte tenu de ses avantages écologiques et économiques, est récemment apparu comme une alternative possible aux produits pétroliers consommés par les navires marchands, les véhicules routiers lourds et les locomotives Diesel de certains pays. Son marché est appelé à croître significativement au cours des prochaines années (+6,5% en 2016), tout comme son utilisation dans les transports. Encore embryonnaire, cette filière doit faire face à d’importants défis, liés notamment au manque d’infrastructures d’approvisionnement. Malgré l’ampleur des investissements à réaliser et la nécessité de convaincre les parties prenantes des bénéfices d’une telle évolution, le GNL comme carburant dispose d’avantages certains et jouit d’un potentiel de demande élevé, qui atteindrait 179Mt en 2035.

L'AFGNV vous invite à découvrir cette note, disponible en pièce jointe, qui dresse le panorama du carburant GNL dans le monde. Vous pouvez également retrouver les autres notes de synthèse et les présentations des orateurs en cliquant sur le lien ci-dessous :

Mardi 16 Février 2016
Gilles DURAND
Lu 530 fois

Historique | Présentation | Véhicules | Le GNV dans le monde | Atouts | Réglementation | Evènements | Réalisations | Stations GNV


Inscription à la newsletter

Recherche

Derniers tweets