Quand le Japon prend la France en référence, c'est sur le développement du GNV !



L’État japonais a décidé de mettre en place un programme de développement du GNV sur trois ans. Ce programme consiste à accompagner financièrement les énergéticiens dans la construction de stations et les transporteurs routiers dans l'achat de camions. Ce programme ressemble à l'Appel à Projet de l'Ademe mais en plus facile à mettre en œuvre.

Les 20 et 21 septembre derniers, l’AFGNV a accueilli une délégation de Japonais composée de 14 gaziers, motoristes et universitaires . Cette visite s’inscrit dans un voyage d’études en Europe (Hollande, France puis Allemagne) dans le but d’identifier des clés de succès pour relancer le GNV au Japon. Le programme que nous leur avons concocté est le suivant :

Visite guidée par GNVERT de la station GNC pour Poids Lourds de Bercy. Les membres de la délégation ont été très intéressés par les caractéristiques techniques de la station et impressionnés par le nombre et la diversité des véhicules qui sont passés s'approvisionner.

Réunion avec Jean-Claude Girot, le Président de l'AFGNV dans les locaux de l'Association. Le Président Girot a mis en avant le dynamisme de notre filière industrielles et des acteurs qui la composent. Il a fait ensuite le point sur le développement actuel du GNV en France et a conclu son propos en présentant l'ambition portée par les membres de l'AFGNV dans le cadre de la Directive sur les carburants alternatifs.

Réunion au SIGEIF avec le Directeur Général et son Directeur Général Adjoint. Le SIGEIF a :
-rappelé les raisons de son engagement dan le GNV,
-présenté la convention signée, en décembre 2014, avec la Région, la Mairie de Paris, GRDF et la Poste pour développer le GNV,
-fait le point sur les premiers projets de stations à Vanves et Bonneuil sur Marne,
-présenté le projet de création d’une SEM, avec la Caisse des Dépôts, qui sera chargée de développer un réseau de stations en Ile de France.

Visite de Transdev Nancy qui compte parmi les flottes exemplaires en France de bus GNV, tant par la taille de la flotte que par l’organisation de la maintenance. Ils ont été très satisfaits de leurs échanges avec les représentants de Transdev et de la Métropole.

Jeudi 22 Septembre 2016
Gilles DURAND
Lu 304 fois

Historique | Présentation | Véhicules | Le GNV dans le monde | Atouts | Réglementation | Evènements | Réalisations | Stations GNV


Inscription à la newsletter

Recherche

Derniers tweets